INITIAL PATH ROOM (IPR)

 

 

Cet outil est composé de 3 encodeurs de 6cm x 3cm placés au sol en forme de triangle et d'un encodeur utilisé par l'opérateur(trice) IPR.

La personne qui reçoit la séance pendant environ 45 minutes est assise au centre de ce triangle. 

Il est suggéré d'effectuer une séance toutes les 2 ou 3 semaines, on peut égalementdes séances à soi-même et aussi à distance. l'objectif de ce travail est d'extraire et d'arracher les implants qui nous relient à la matrice énergétique artificielle de ce monde et d'arriver à se fondre dans la grille cristalline originelle 

Après quelques essais, il est clair qu'il y a une énergie nouvelle qui émerge et un changement qui se ressent intérieurement, surtout au niveau du cerveau....La disparition progressive des implants dissoudra les illusions et les croyances pour arriver à la mort du serpent intérieur...

Joel Ducatillon

 

Initial Path Room 2014

 

     Notre corps a été implanté au début même de l'humanité.
On peut imaginer les implants comme de minuscules particules, des nano- particules cristallines.
Dans un dessein évolutif, nos créateurs et généticiens de Lumière ont installé ces nano-particules cristallines organiques vivantes, qui devaient permettre à toute la race humaine d'évoluer, en restant branchée sur une grille cristalline. Cela correspondait à une forme de guidance installée pour toute la race.

     Ce plan de Lumière fut contrecarré par des forces négatives qui ont malheureusement vu dans les habitants de la Terre un beau et appétissant troupeau à exploiter.

    Ces entités négatives, douées elles aussi d'une technologie supérieure, nous ont aussi implanté des implants cristallins mais dans le dessein d'étouffer et de bloquer notre évolution.

     Le moment approche d'une réactivation des implants originaux.
Les séances d'IPR vont aider à les réactiver tout en contribuant à éteindre les implants involutifs qui nous connectent à la matrice artificielle, mensongère et hypnotique.

     IPR se révélera de plus comme une protection contre les diverses pollutions et manipulations électro-magnétiques qui vont aller en s'amplifiant.

     On peut encore imaginer la chose comme le fait d'être branché sur un serveur planétaire qui nous envoie sans cesse dans le corps des publicités négatives, des spams et des virus. Et grâce aux implants, sorte de cookies servant en amont de récepteurs dans nos corps et notamment notre cerveau, nous sommes de fait poreux et sensibles à ces informations qui nous bombardent.

     Cela explique pourquoi lorsqu'on fait un chemin évolutif depuis un certain temps, il y a toujours des comportements récurrents qui se présentent sans arrêt. Malgré qu'on enlève des couches de mémoires, les racines des mémoires sont continuellement réactivées par cette pollution électro-magnétique dans l'atmosphère de la planète. A cela s'ajoute aujourd'hui les nano-particules installées dans les aliments que l'on mange, les chemtrails, les antennes et autres Wi-Fi...

                                • IPR - Sa pratique

             IPR est une technologie et non une thérapie.


      IPR s'adresse à ceux qui veulent emprunter le passage vers une Terre nouvelle et plus juste. Mais aussi à celles et ceux qui ont déjà parcourus un bon bout de chemin spirituel, ayant travaillé sur eux. (pas forcément via la PMT).

     On peut recevoir une séance d'IPR tous les 15 jours ou 3 semaines en fonction de l'âge et de la santé de la personne. Ceux qui sont plus âgés et fragiles devraient anticiper une profonde fatigue sur les 2 jours suivants au moins.

     Il est hautement recommandé de ne pas pratiquer sur une personne malade ou fragile psychologiquement. Si la personne se sent mal pendant la séance : arrêter car il se peut que sa forte connexion avec les mémoires sombres produise un conflit intérieur alors difficilement gérable, pouvant provoquer des nausées et mal être. Fractionner alors la séance en plus petite unité de temps.

     On peut utilement alterner IPR et PMT ou quand on est avancé, faire une séance IPR entre 2 PMT.

    Techniquement : On commence et on termine comme avec la PMT, en ciblant le chakra du cœur de la personne, en se centrant. On doit pratiquer lentement et calmement. En commençant par le haut. Par bandes ou lignes, comme une gamme musicale.

     On fait les 3 faces du tétraèdre puis on balaye le volume intérieur tout en travaillant aussi sur la personne.


     En vérité, il faut ajouter au tétraèdre objectif dessiné par les 3 encodeurs au sol, un autre tétraèdre subjectif encastré dans l'autre pour former un champs Merkaba.

     Les 1ers implants qui nous corrompent se tiennent notamment dans l'aspect féminin. Ils furent installés dans les femmes pour qu'ils se transmettent à leurs descendances.

     Le ressenti est différent de la PMT, ce ne sont pas des masses dures mais comme une forme de plasma plus ou moins dur et cela se ressent comme une douleur dans la main qui tient l'encodeur. Après ou pendant la séance, les gens peuvent sentir des filaments cristallins lumineux se décrochant du cerveau.

En fait, il a été remarqué que lorsqu'on travaille près du corps, en faisant les lignes, l’encodeur coupe des fils qui nous relient à la matrice de ce système. Par la suite il propulse des rayons dans le corps qui font faire sortir les résidus les jours suivants. C'est une sorte de système Injection - Extraction!

- Après sa 1ère séance, Joël rêva de l'humanité robotisée par le super serveur d'Intelligence Artificielle d'origine Nazie (entendez appartenant à la Vibration Négative Matérialiste de la Grande Loge Noire Cosmique, comme elle est appelée par la Hiérarchie des Maîtres de Sagess). Ceux-là même qui peuvent manipuler et influencer le comportement humain des peuples, pour faire la guerre par exemple...

IPR sert donc à ôter les cookies implantés dans nos corps et à activer le véritable programme intérieur originel.

- Virginie rêva quant à elle, du berceau de l'humanité, avec la vision d'un couple nu, dans un cube de verre brillant, dans une grotte, c'est-à-dire dans le laboratoire des généticiens Extra-Terrestres. A cet égard, pour Joël, la Mamitù décrite dans les livres d'Anton Parks est celle qui a créé l'Homo Sapiens, elle est le prototype de la Femme qui fut la Mère de l'Humanité, aujourd'hui appelée la Vierge. Elle a un étroit rapport avec ce qu'il y se passe maintenant, en ce qu'elle veut récupérer ses enfants corrompus...

Je vous souhaite beaucoup de joie dans cette pratique. Avec amour,
Joël